La base des écrits de Georges Brassens

Beaucoup ont essayé de comprendre la philosophie de Georges Brassens qui est exprimée à travers ses ouvrages, aussi bien les chansons que les poèmes. Si l’on veut connaître un écrivain, les meilleures sources qui puissent être utilisées sont ses écritures car elles montrent d’une façon ou d’une autre sa manière de percevoir le monde. Ainsi, plusieurs caractères dégagent des œuvres de Georges Brassens et définissent ainsi sa personne.

Mobirise
Le sens de la « Chanson pour l’Auvergnat »
De prime abord, l’individualisme se reflète indéniablement à travers cette chanson. Grâce à celle-ci, Georges Brassens a pu exprimer l’aspect paradoxal de la vie des humains. Bien que les dires des humains rappellent leur intérêt pour le groupe, ce qui se passe réellement dans la société ne se présente pas de la même manière. C’est de ce fait qu’est inspirée cette œuvre. Grâce à cette dernière, le caractère individualiste de Brassens est dévoilé. Néanmoins, il évoque également l’importance de la sincérité de la solidarité qui n’a rien à voir avec les propos et les promesses non réalisées.

Georges Brassens, un personnage sceptique

De par son éducation, ce n’est pas étonnant que Georges Brassens ne soit pas un grand fan de la croyance et de la religion. En effet, celui-ci s’oppose principalement aux normes qui doivent obligatoirement guider le mode de vie de chacun. Il est plutôt pour à la liberté d’esprit. Dans ce sens, Georges privilégie le besoin d’exprimer ses propres idées et convictions. Il estime effectivement qu’aucune idée ne mérite en aucun cas la vie de qui que ce soit. Justement, la richesse de la chanson de Brassens, intitulée « Mourir pour des idées » qu’il a écrite en 1972 rappelle les dires de Platon et de Socrate au sujet de la croyance à une cause qui n’est même pas claire. Toutefois, Georges Brassens ne dénigre pas le fond de la pensée de ceux qui croient en un argument spécifique, mais reproduit leur façon de voir d’une manière humoristique.

La joie de vivre de Georges Brassens

A travers « Supplique pour être enterré sur la plage de Sète », l’auteur met en évidence son amour pour la simplicité tout en veillant à vivre pleinement. Georges Brassens est persuadé que de simples éléments suffisent pour rendre une vie heureuse. Dans ce sens, il évoque les besoins primaires qui ne nécessitent pas forcément des efforts surhumains. Notamment, les besoins nutritifs et le fait de s’amuser à faire les choses qu’on aime avec les gens qu’on aime. Georges Brassens n’oublie pas de mentionner l’importance de la beauté de la nature dans ses dires. En résumé, cette œuvre incite les lecteurs et le public à se concentrer sur des principes humbles, entre autres, la sexualité, le paysage, la musique, ou encore l’amitié. Bien qu’il ne soit pas très actif comme l’est un épicurien de nature, il tient à transmettre un message à tous ses lecteurs, à savoir la dénégation des normes toutes faites et la mise en évidence de sa propre personnalité.